IMG_5517

Il m'a attiré, ce titre dans l'émission. "Elle a choisi un allaitement long". Alors j'ai cliqué sur le replay, j'ai évité autant que possible la pub qu'ils voulaient me faire avaler avant, et j'ai commencé à écouter le reportage. Julie, jeune maman, allaite encore son petit. Il a 15 mois, le petit...

J'ai trouvé ça fou, utiliser le terme long pour un allaitement de 15 mois. 

Et puis, j'ai pensé à ces mamans qui reprennent le travail aux 2 mois de leur enfant, et pour qui, un allaitement long est un allaitement qu'elles arrivent à faire durer plus de 3 mois, tirage de lait 2 fois par jour inclus, tout en sachant que ça va s'arrêter tout seul, souvent, par manque de stimulation... Mais qui seront allées au bout de leurs capacités.

J'ai aussi pensé à celles qui ont osé attendre la diversification du petit, vers 6 mois, et qui ont déjà du entendre des "tu l'allaites encore?". Celles qui se donnent cet objectif là pour le bien de leur enfant. Pour qui ces 6 mois sont déjà longs... Et qui sont allées au bout de leurs capacités.

Et j'ai aussi pensé à ces mamans qui ont le temps de laisser s'installer une lactation pereine avant de se séparer un peu de leur bébé. Celles qui allaitent au moins 1 an. Celles à qui on demande "quel âge il a déjà?" au moment où elles sortent le sein. Celles à qui on demande "et tu comptes l'allaiter encore longtemps?" ou bien "mais il mange au moins?". Ces mères qui ne savent plus si elles sont dans un allaitement long ou un allaitement normal... Et qui ne se questionnent plus sur leur capacité à allaiter.

Et puis j'ai pensé à celles qui ont un bambin dans les pattes. Des marmots qui ont 2 ans et plus, qui marchent et qui savent réclamer très clairement leurs tétées. Celles-ci même qui sont certaines de faire un allaitement long. En tout cas, plus long que ce qu'on a l'habitude de croiser dans notre société.

Et puis j'ai pensé à moi. Avec mon Miettou de 17 mois. Pour lequel je trouve tout à fait normal de continuer à sortir mon sein pour l'allaiter. Que cet allaitement n'avait pour moi, aujourd'hui, rien de long. Que je nous trouve plutôt dans une normalité.

Et puis, j'ai pensé à nous, dans quelques années, quand je raconterai leurs enfances, peut-être que je dirai qu'on a fait des allaitements longue durée!