IMG_3643

Il y a des choses qui sont une évidence. Il y a cette chose, la plus importante de toute ma vie. Cette chose dont je me sais terriblement capable, et dont l'évidence, pour cette troisième fois, de n'avoir besoin de rien d'autre que cette évidence-là... Donner la vie, accoucher, il est évident que je n'ai pas besoin d'une maternité pour y arriver.

Il nous fallait alors rencontrer des gens qui partagent cette évidence. Rencontrer ceux qui l'ont déjà vécu. Rencontrer des femmes. Rencontrer LA femme, cette sage-femme, notre sage-femme. Celle pour qui le quotidien est rythmé par cette même évidence, depuis tellement d'années...

Il y a des rencontres qui te changent la vie. Elle est de ces rencontres. Par sa simplicité, ses connaissances, sa sérénité, sa confiance, elle nous a appris la beauté de la vie, en son essence même.

Préparer sa naissance à la maison a été la préparation la plus sereine qu'on ait eu... Parce que tout ce qui pouvait être un problème en milieu hospitalier n'en était plus un, avec Elle à nos côtés... Tes bébés arrivent tôt? Pas de problème, si c'est après telle date, tu m'appelles! Tes bébés sont de petits poids? Pas de soucis, on les réchauffera! Tes bébés ont fait des ictères? Pas d'angoisse, on le mettra à la lumière! Tu as peur du resultat du dépistage de l'infection vaginale? N'ai plus peur, si tu l'as, je sais comment vous soigner au moment même de l'arrivée de ton bébé...

Toutes les craintes, toutes les angoisses se sont dilapidées, avec en prime, la conviction d'être parfaitement entourés... Donner la vie n'est pas un problème, donner la vie n'est pas une crainte. Donner la vie, c'est juste un moment. Un moment terriblement important qui mérite d'être parfaitement accompagné, dans le respect et la sérénité. Voilà comment on a accouché, dans le respect et la sérénité. Voilà comment on t'a accueilli... Dans notre intimité, au milieu de notre vie, dans ce quotidien déjà bien rythmé, tu as pointé le bout de ton nez. Plus rapidement que je ne l'avais imaginé. Comme quelqu'un qui perce la poche des eaux alors que ça ne lui est jamais arrivé.

Mais Elle a encore su me rassurer, avec sa voix douce et sûre d'elle. En étant sûre d'elle, je deviens sûre de moi, moi si frêle dans ce moment-là. Les choses ont commencé et se sont enchainées. Cette douleur de contraction qu'à deux, on a su gérer. Elle, en bas, à prendre soin de moi, et de mon bébé engagé. Toi, mon amoureux, en haut, à me donner la force et le courage d'y arriver, à prendre soin de moi, à accepter mon regard déterminé. Tous les deux, à accompagner ce travail, en m'ayant parfaitement cerné.

Merci de nous avoir accordé ta présence, de nous avoir écouté et donné les outils d'y arriver. Merci de nous avoir appris des petites choses ignorées avec nos premiers bébés. Merci de nous suivre encore, de ne pas nous abandonner si vite, après cette aventure qu'on vient de partager.