SF AAD

"A toi, Conseil de l'ordre des Sages-Femmes,

 

Saurais-tu me dire pourquoi ? Pourquoi cherches-tu encore à blâmer, terroriser, inquiéter les sages-femmes qui osent pratiquer des Accouchements A Domicile ? Pourquoi cela te fait-il si peur? 

Tu sais, il y aura TOUJOURS des couples pour qui il est évident de donner la vie à leur enfant au sein de leur doux foyer. Et il y aura TOUJOURS des sages-femmes qui, par conviction sur ce mode de naissance, accompagneront ces parents. Le parcours peut être aussi difficile et laborieux que tu l'espères, ces personnes qui se cherchent finissent TOUJOURS par se rencontrer.

 Même si c'est de l'ordre du combat, même si on frôle l'illégalité...

Alors vraiment, dis-moi, pourquoi ? Pourquoi tu t'entêtes à taire et condamner la présence des Accouchements à la maison en France ? À qui profite cette situation désagréable et terriblement stérile ?

Explique-moi, s'il te plait. De mon côté, je saurai t'expliquer tous les bienfaits qui découlent de ces accouchements chez soi.

Pourtant, j'imagine que te parler du respect de la femme, de son corps, de l'accueil d'un enfant au sein de sa famille, du lien parent-enfant, de la capacité humaine naturelle à donner la vie, de la magie physiologique qui s'empare du corps de la femme dans ce procédé... Je crains que si je t'expose tout ça, avec toute la passion et les connaissances que nous avons à ce sujet, je ne parviendrai pas à te toucher, toi, ni tous ces grands qui décident de tout ça...

Moi, simple maman lambda un peu renseignée sur la chose, mais aussi tout un tas de professionnels, médecins, pédiatres, sages-femmes...

Et si on parle argent, tu saurais tendre une de tes jolies oreilles ?

Si, en plus, on dit que chaque AAD coûterait 2 à 3 fois moins cher (et on parle de plusieurs milliers d'euros à chaque naissance, tout de même), tu le vois, là, l'intérêt collectif ?

 

Tu sais, dans mon parcours, j'ai vu des larmes de sages-femmes, dépitées et impuissantes, face au fait qu'on leur enlève le droit de pratiquer leur métier. J'ai vu des larmes de mamans, traumatisées par les violences gynecologique et psychologique subies au cour de leur accouchement. J'ai vu des maternités aux équipes médicales favorables aux développement de l'Accouchement à Domicile, pour le bien de tous. J'ai entendu des mots terribles...

 

Alors dis, pourquoi tu te bornes à ne pas chercher à accompagner et légaliser l'AAD en France ? Juste accompagner, le rendre possible. Pas le banaliser, non, pas même en faire la promotion... Juste le rendre possible? Pour la poignée de famille qui souhaite autre chose que tout ce qu'on nous impose...

 

Une dernière petite chose, cher Conseil de l'Ordre des Sages-femmes, saurais-tu simplement me rappeler en quoi ça consiste, le métier de Sages-Femmes ?"