votre rentrée

Le voici venu, votre jour tant attendu. Ce jour, où, enfin, vous entrez dans l'école en courant tous les deux, et où je pars, pour la première fois, seule. Seule sans petit à déposer à la crèche. Seule, juste pour aller travailler.

Ce jour tant attendu, où vous découvrez votre nouvelle maîtresse, votre nouvel univers. Elles sont jolies, vos salles de classe, dans cette petite école qui bouillonne et dans laquelle on se sent si bien, bien entourés, bien accueillis.

Ma douce Ninou, je suis si heureuse pour toi que tes copines de l'an passé soient encore là. Si heureuse et si fière de te voir partir si facilement vers cette Grande Section que tu attendais tellement.

Mon tendre Titou, je suis si fière de te voir si bien te débrouiller, dans cette belle école, cette école de Grands, toi qui est encore mon si petit... Et je suis si rassurée de cette maîtresse qui t'es confiée. Douce, calme et attentive, c'est elle qui te fallait, tu sais...

Et surtout, je suis tellement rassurée de vous savoir ici tous les deux, de vous voir vous embrasser si fort avant de partir chacun de votre côté. Tellement rassurée de savoir que vous allez vous retrouver, toujours, aux moments clés de la récréation ou du déjeuner.

Alors je repars, le coeur serré, presque seule, avec votre petit frère que je suis en train de porter, en me disant que vous avez cette chance inouïe d'être des enfants d'âges rapprochés. Ces moments que vous pouvez partager. Et je me dis que ce tout petit fera, d'ici quelques courtes années, sa première rentrée sans ses frangins à côté.

Mes petits Adorés, j'espère que longtemps, très longtemps, vous saurez vous prendre dans les bras, comme vous le faites aujourd'hui, en vous serrant si fort que vous n'avez pas besoin de parler pour faire battre vos coeurs et vous sentir puissants aimants et aimés. Et je crois en vous, vos coeurs si grands et votre sincérité, pour apprendre à ce Bébé Miette à quel point c'est chouette, la fraternité.